Je suis particulièrement attirée par les procédés de fabrication impliquant une métamorphose par le feu.  Il y a dans ce passage à la chaleur une forme de métaphore du recommencement qui me fascine.  L’argile, chargée d’histoire, est symbole d’enracinement et d’intimité.  Elle me permet d’accéder au volume, à la forme de contenant, une notion que je relie à mon besoin de m’enraciner dans un lieu.  Le verre apparait régulièrement dans mon travail.  Aérien et lumineux, il est porteur d’exubérance et de volubilité. 

L’objet, unique ou reproductible est au cœur de ma pratique.  La cohabitation entre la sobriété et la fantaisie, résulte du rapport dichotomique que je recherche autant dans les formes que j’imagine que dans les décors qui les ornent.

Situé au sein du Vivoir à Saint-Jean-Port-Joli, mon atelier est facilement accessible à l'étage des artistes.

Tournage, émaillage, réflexion et discussion s'y produisent... parfois simultanément.  Dans ce lieu lumineux, l'impossible devient possible.  L'échec devient une porte ouverte sur l'inespéré.  Les réussites sont sources d'intenses bonheurs.  Les défournements amènent joie et parfois déception.  Mais le soir quand je referme la porte, il me tarde d'y revenir au matin pour voir ce que j'y découvrirai!
Judith Dubord